Cabeolum'folk

 

Espace Ménageon

20 Av de Valence

26120 CHABEUIL


cabeolumfolk26@gmail.com


06 03 45 12 43

ou 06 12 72 08 83



Notre page facebook

Costume porté dans les Préalpes au début du 19ème siècle.

Femme

 

Robe lourde en toile filée de 4 m d'envergure (avec des plis-canons au dos) de couleur sombre ou vive. Toutes les matières sont utilisées, de l'étoffe la plus grossière pour les travaux à la plus délicate les jours de fête.

Châle dit "mouchoir" qui varie selon la richesse de la propriétaire, les saisons, les circonstances (mariage, deuil, ...). Une jeune femme peut avoir jusqu'à 25 châles différents dans son trousseau de mariage. Il peut être en indienne de laine ornée de dessins extrêmement variés, il peut être aussi en coton noir brodé ou en soie fleurie.

Tablier avec ou sans bavette, pouvait être de différentes matières suivant les circonstances (coton, taffetas, soie).

Les bas étaient blancs tricotés à la main avec une multitude de points variés.

Croix en or retenue par un ruban de velours noir, la croix jeannette pour les femmes catholiques ou croix huguenote en forme de croix de malte pour les protestantes. Les femmes mariées ou fiancées, portent un cœur au-dessus de leur croix, celui-ci est offert par le fiancé avant le mariage.

Chaque village avait sa propre coiffe : de ce fait, on reconnaissait les femmes non seulement à leur patois, mais aussi à leur coiffe. Nous portons des coiffes de différents villages du Dauphiné : Chabeuil, St Véran, Ceillac, Briançon, mais aussi chapeau du Champsaur, capeline des Terres Froides, et chapeau de la région d'Embrun.





Homme


Veste en drap de laine brun à large basque qui vient jusqu'à mi-cuisse, manches larges avec grands parements.

Culotte assortie

Gilet en velours

Chemise en drap blanc

Ruban noir qui sert de cravate

Ceinture large rouge

Bas de laine blancs tricotés ou guêtres

Chapeau en feutre à larges bords qui remplace le tricorne après la révolution.


Costume de travail de la jeune fille de Valence vers 1850

Celui-ci est influencé par la Provence, grâce aux nombreux chemins de communications le long du Rhône. De ce fait le costume change beaucoup plus rapidement que dans d'autres régions du Dauphiné.

Jupe qui arrive à mi-mollet en raison d'un climat moins rude que dans les autres régions du Dauphiné et pouvant être de différentes matières avec le corset assorti.

Tablier et fichu en indienne de coton, de couleurs vives, il y a alors de nombreuses manufactures à Valence et à Romans à cette époque.

Sur la tête, les femmes ne portent plus la coiffe mais simplement un fichu.

La croix est toujours en vigueur, or ou argent en fonction des moyens de chaque famille.



Costume du marinier


Pantalon long de drap ou de velours sombre,

Chemise ou camisole de toile,

Large ceinture de flanelle pour protéger les reins,

Gilet sombre

Chapeau de feutre qui protège du froid, de la pluie, du soleil, mais qui peut être remplacé l'été par un chapeau de paille,

Mouchoir de cou



Costumes